Image thumbnail

Le Domaine

NOTRE DOMAINE

Le domaine d’Alain Jeanniard est un petit domaine de 7Ha situé dans la commune de Morey-St-Denis. Celui-ci comporte plusieurs crus : Les Chenevery en Morey-St-Denis et les Saussilles en Pommard et Les Damodes en Nuits St-Georges.

Avec l’attribution du label Haute Valeur Environnementale (HVE), le travail constant du domaine pour réduire son impact écologique et proposer des vins sains, est enfin reconnu. Après 20 ans de conduite de la vigne raisonnée, sans aucun désherbant, ni insecticide et des traitements modérés contre les maladies, le domaine continue dans cette voie. Avec des vins d’une qualité toujours meilleure et un environnement préservé.

En 2003, Alain Jeanniard créé une société de négoce nommée : « Grands Vins de Bourgogne Alain Jeanniard ». Il achète les raisins des meilleures parcelles pour ainsi proposer une plus grande gamme de vins, vinifiés par ses soins.

LE TERROIR

Le terroir réunit de nombreux facteurs climatiques : l’exposition au soleil et aux vents, la sensibilité au gel, ou encore les effets de la conduite de la vigne. Le sol et le sous-sol en constituent le socle. Celui-ci doit beaucoup à la géologie, mais aussi à des phénomènes comme l’érosion.

Il y a 3 composants principaux à prendre en compte dans le terroir de la Côte d’Or. Le Calcaire, l’argile et la silice. En général, un sol sableux et granuleux favorise les vins légers, l’argile favorise la robustesse des rouges, la couleur, le sucre, le tanin. Le calcaire favorise le sucre et le bouquet puissant, un sol chargé en oxyde de fer est idéal pour la couleur et le bouquet.

Compte tenu de l’étendue du vignoble bourguignon, il n’existe pas un terroir mais des terroirs très diversifiés. Que l’on nomme aussi « climats ».

Plus particulièrement, à Morey-Saint-Denis, le vignoble repose sur les sols calcaires et argilo-calcaire du jurassique moyen : oolithe blanche du bathonien en haut du coteau, calcaires à entroques du bajocien en bas de pente. Exposée au levant, elle se situe entre 220 et 270 mètres d’altitude. A l’aplomb du village, la combe modifie certaines expositions et rend le terrain plus marneux.

Des méthodes éco-responsables

Le domaine est certifié Haute Valeur Environnementale et pratique la lutte raisonnée, ce qui signifie que les traitements contre les maladies et les ravageurs sont modérés en fonction des symptômes et que seuls les produits respectueux de l’environnement sont utilisés.

Les désherbants sont bien sûr prohibés, les sols sont donc entretenus par des labours réguliers. Les rendements sont maîtrisés par une taille appropriée et une vendange en « vert » début août. Pour garantir un bon état sanitaire des raisins, nous pratiquons aussi un effeuillage partiel des pieds fin juin.

Des raisins de qualités

Seule une matière première (raisins) de grande qualité permettra d’obtenir des vins à la hauteur des espérances du domaine. Ainsi la vendange est cueillie et triée à la main aux stades idéaux de maturité, d’état sanitaire et de conditions climatiques.

Vinification et élevage

La vinification est traditionnelle avec 50% de vendanges entières (grappes entières dans la cuve), 4 semaines de cuvaison et de pigeages aux pieds, comme le faisaient nos parents.

Les vins rouges et blancs sont élevés 16 mois en fûts de chêne, dont 15% sont neufs. L’utilisation du souffre (SO2) est très modérée et réfléchie, afin de garder la fraicheur des arômes variétaux des raisins.

Mise en bouteille traditionnelle

Toute la production est mise en bouteille au domaine, soit environ 40 000 bouteilles par an, elle s’effectue manuellement sans collage, dans le respect de l’hygiène et des traditions.